Société
URL courte
3181
S'abonner

Une vidéo devenue virale filmée par un témoin montre un chien en train de surveiller son ami, un autre chien grièvement blessé lors d’un accident de la route. L’animal est resté plusieurs heures près de son camarade qui est finalement décédé, relate China News.

Après qu’un chien s’est fait grièvement percuté par une voiture, un autre quadrupède l’a surveillé pendant trois heures sur une chaussée à Kaili, une ville chinoise située dans la province du Guizhou, indique China News. L’accident a eu lieu le 16 septembre.

Les deux canidés ont souvent été vus ensemble jouer dans le quartier, rapporte le média. Le chien victime de l’accident de la route appartenait à un homme retraité habitant à proximité.

«C’était déchirant de le voir»

La vidéo filmée par un témoin de la scène montre le chien fidèle assis à une courte distance de son compagnon, s’approchant de temps en temps de ce dernier.

«Le chien a rôdé autour de son ami sans arrêt. C’était déchirant de le voir», a confié un conducteur témoin de la scène cité par le Daily Mail. Le chien ne quittait pas son compagnon et ne cessait de gémir, ont déclaré des témoins aux journalistes cités par China News.

Le chien blessé est mort plus tard et a été enterré par des amoureux locaux des animaux, précise la publication. La vidéo a été postée sur Weibo et a déjà été visionnée plus de deux millions de fois.

Auparavant, un chien a passé un mois près du cadavre de son maître mort lors d’une randonnée dans l’Arctique russe. L’animal a été retrouvé extrêmement maigre.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
Guizhou, blessés, cadavres, animaux, accident de la route, témoins, vidéo, autoroute, chiens, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook