Société
URL courte
6129
S'abonner

Un groupe de péponocéphales s'est échoué sur une plage du Cap-Vert, le premier événement d’une telle ampleur depuis février 2017. 136 cadavres ont été enterrés. Les causes restent à établir.

Près de deux cents dauphins d’Électre échoués sur une plage ont été découverts le 25 septembre sur l’île de Boa Vista, au Cap-Vert, relatent différents médias. La cause reste pour l’instant inconnue.

La journaliste qui a été la première à partager la vidéo a indiqué à Reuters que les équipes de secours avaient dénombré 134 mammifères. Des fonctionnaires, des touristes et des riverains ont essayé de remettre à l’eau certains d’entre eux, encore vivants, mais de nombreux sont revenus sur le sable d’eux-mêmes.

136 corps ont été enterrés, selon les autorités.

Des experts espagnols invités

Des spécialistes espagnols sont attendus pour procéder à des tests et à des nécropsies.

Le dernier échouage de masse avait eu lieu en Nouvelle-Zélande en février 2017. Sur près de 600 dauphins, seulement 50 avaient pu être sauvés.

Ce phénomène pourrait s’expliquer par une maladie, des erreurs dans les trajectoires, le fait d’être chassé par un prédateur ou des facteurs météorologiques extrêmes.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
nature, échouage, dauphins, Cap-Vert
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook