Société
URL courte
6123
S'abonner

Le groupe de transport aérien Japan Airlines (JAL) a lancé un nouvel outil: une icône représentant un visage d’enfant apparaîtra automatiquement sur les sièges réservés par une famille dont un des membres est âgé d’entre huit jours et deux ans.

Se retrouver, en prenant l’avion, à côté d’un bébé qui pleure, surtout sur un vol long-courrier, pourrait désormais rester dans le passé pour les passagers de Japan Airlines. En effet, la compagnie a lancé un outil de réservation en ligne qui indique, au moment du choix du siège, les places occupées par les familles avec des enfants en bas âge, a fait savoir le Guardian.

Lorsque les passagers voyageant avec des enfants de huit jours à deux ans réservent leur siège sur le site de JAL, une icône représentant un enfant s’affichera automatiquement sur le plan pour informer les autres passagers.

La compagnie a toutefois tenu à préciser que le nouvel outil ne pouvait pas garantir que les passagers seraient hors de portée des pleurs du bébé. L’icône ne s’affichera pas en cas de réservation via une partie tierce ou en cas de changement d’aéronef à la dernière minute.

«Apprendre la tolérance»

Mais ce n’est pas une première. Une autre compagnie aérienne, également japonaise, propose elle aussi ce service. All Nippon Airways a validé un tel outil «depuis un certain temps».

Le service de JAL a d’ores et déjà été évalué sur les réseaux sociaux. Un homme a posté un message pour remercier Japan Airlines pour cet outil.

Mais une femme lui a rappelé que «nous étions tous autrefois» des bébés et l’a sommé d’«apprendre la tolérance, sinon nous aurons bientôt besoin d’un plan avec les sièges de ceux qui respirent par la bouche, qui bavent, qui pètent, qui sont saouls».

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Tags:
réseaux sociaux, The Guardian, enfants, tolérance, passager, avion, vol, réservation, larmes, bébé, Japan Airlines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik