Ecoutez Radio Sputnik
    La Première ministre danoise Mette Frederiksen

    Le rapport de la Première ministre danoise déclenche un fou rire au parlement

    © AP Photo / Rene Schutze/Polfoto
    Société
    URL courte
    10309
    S'abonner

    Lors d’une séance du parlement danois, les députés ont éclaté de rire alors que la Première ministre du pays, Mette Frederiksen, évoquait dans un discours la touchante histoire du rachat par l’État d’éléphants de cirque et de leur ami, un chameau.

    Le discours de la Première ministre danoise, Mette Frederiksen, à une réunion du Folketing, le parlement unicaméral danois qui siège à Copenhague, a provoqué un accès de rire dans la salle, a fait savoir la Danmarks Radio.

    La chef du gouvernement donnait lecture d’un rapport concernant la reprise par l’État d’animaux de cirque. Ainsi, les autorités ont racheté à leurs propriétaires quatre éléphants. Or, l’un des mammifères s’était lié d’amitié avec un chameau. Pour ne pas séparer les deux copains, les fonctionnaires ont également pris le camélidé.

    Racontant cette histoire touchante ayant une fin heureuse, Mette Frederiksen n’a pu s’empêcher de sourire, avant d’éclater de rire devant les parlementaires qui ne se sont pas fait prier pour suivre son exemple.

    La Première ministre a également tenu à remercier l’extrême-droite pour avoir soutenu la décision d’acheter le chameau, malgré son nom, Ali.

    Quelques minutes plus tard, les parlementaires ont repris leur sérieux pour passer à l’examen d’autres dossiers.

    Les animaux dans les cirques

    Aujourd’hui, 28 pays interdisent totalement la présence d'animaux, sauvages ou non, dans les cirques, notamment le Danemark, a fait savoir l’association Code animal.

    Le mouvement prend de l’ampleur en France où 365 communes françaises ont d’ores et déjà pris position pour des cirques sans animaux, a précisé l’association.

    Une proposition de loi enregistrée à la présidence de l’Assemblée nationale le 27 mars 2019 avance «que les cirques n’aient plus le droit d’acquérir de nouveaux animaux sauvages et qu’ils disposent d’un délai de six ans après publication de la présente loi pour se séparer de ceux en leur possession», que la reproduction des cétacés soit interdite, ce qui «conduira à terme à l’extinction des animaux sauvages détenus dans les delphinariums» et que «tout spectacle ayant recours à des ours ou des loups» soit interdit «dans un délai d’un an après promulgation de la présente loi».

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    La crise financière c'est pour bientôt... et ce sont les investisseurs qui le disent
    Tags:
    Assemblée nationale française, proposition de loi, chameaux, éléphants, cirque, rire, premier ministre, Copenhague, Danemark, parlement
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik