Société
URL courte
3413
S'abonner

Le fonctionnement de l’aéroport de Londres-City a été fortement perturbé ce jeudi 10 octobre par des militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion. Plusieurs d’entre ces derniers ont bloqué une partie du bâtiment tandis que l’un d’eux, médaillé paralympique, est même monté sur le toit d’un avion de British Airways.

Un grand nombre de policiers ont été mobilisés pour rétablir la bonne marche de l’aéroport de Londres-City, envahi ce jeudi 10 octobre par plusieurs militants du mouvement pour le climat Extinction Rebellion, dans le cadre de semaine de la Rébellion internationale d’octobre, rapporte le Daily Mail.

Un des militants, le champion paralympique James Brown, s’est juché sur le toit d’un avion de British Airways d’où il a diffusé la vidéo en direct sur Facebook.

«Je suis sur ce foutu avion à l’aéroport de Londres-City, j’ai réussi à monter sur le toit», a-t-il déclaré aux spectateurs avant d’ajouter que les autorités «déclar[aient] l'urgence climatique et ne [faisaient] rien pour y remédier».

Un autre militant s’est retrouvé à bord d’un avion de la compagnie aérienne Aer Lingus flight. Au moment où l’avion s’apprêtait à décoller pour Dublin, un homme s’est levé de sa place pour exposer aux autres passagers sa vision du problème du changement climatique. «Je ne veux pas voyager mais je ne veux pas descendre non plus», a-t-il déclaré avant de s’excuser pour le dérangement.

«Il nous reste deux générations de civilisation humaine si nous continuons à faire ce que vous faites», a-t-il également mis en garde les personnes présentes. Le militant a finalement été arrêté par la police.

Dans l’après-midi, environ 150 manifestants étaient assis sur la route devant le terminal pour bloquer tout le trafic entrant et sortant de l'aéroport, alors que les policiers les interpellaient l’un après l’autre pour avoir causé des troubles à l'ordre public.

​Une trentaine de militants a également entonné des chansons devant le terminal, accompagnée par un trompettiste. L'un d'eux a même réussi, malgré le fil barbelé, à monter sur le toit du terminal sous les applaudissements d’autres manifestants.

​À son tour, Scotland Yard a déclaré ne pas être en mesure de confirmer le nombre de manifestants ont été placés en cellule à travers toute la capitale, après que la police a indiqué avoir procédé à plus de 800 arrestations en seulement trois jours.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Tags:
manifestation, chaos, Londres, Extinction Rebellion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook