Société
URL courte
0 33
S'abonner

Un Japonais accusé d'avoir agressé une jeune star de la pop a déclaré à la police qu’il avait retrouvé son idole grâce au reflet dans ses yeux sur une photo publiée par la star sur les réseaux sociaux, selon les médias locaux.

Une jeune Japonaise membre d’un groupe pop a été victime des réseaux sociaux. Elle a été agressée devant sa maison à Tokyo en septembre dernier par un fan qui l'attendait à un arrêt de bus.

En effet, Ena Matsuoka est très active sur la Toile et y publie souvent des selfies.

Or, les caméras devenant de plus en plus sophistiquées, les images gagnent toujours en qualité. Ce qui a permis à l’un de ses fans d’établir son adresse en zoomant sur le reflet de ses pupilles, relatent les médias japonais.

Agressée dans la rue

Le fan, Hibiki Sato, a réussi à identifier un arrêt de bus, une gare et le paysage environnant dans ses yeux. Il les a associés ensuite à un quartier puis une rue en ayant recours à Google Maps et Google Street View. Il est même parvenu à préciser l’étage où vivait Ena Matsuoka en se basant sur l’image des fenêtres et l'angle de la lumière du soleil dans ses yeux.

La jeune femme a réussi à prendre la fuite et le suspect a quitté les lieux, mais a été interpellé plus tard par la police. Il a avoué avoir trouvé les informations grâce aux images publiées par la chanteuse sur les réseaux sociaux.

Selon un représentant de la police cité par les médias, chacun «doit comprendre que la publication de photos et vidéos sur les réseaux sociaux entraîne un risque de dévoilement de leurs données personnelles».

Il est accusé d'avoir suivi son idole jusqu’à chez elle, ont encore indiqué les médias, précisant que l'affaire avait suscité un débat sur la menace de cyber-harcèlement.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
harcèlement, médias, yeux, Google, Google Maps, interpellation, police, gare, agression, Tokyo, selfie, réseaux sociaux, fans, star, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook