Société
URL courte
9632
S'abonner

Censé avoir disparu il y a plus de 80 ans, le tigre de Tasmanie aurait été aperçu par plusieurs personnes ces trois dernières années en Australie.

Considéré comme disparu depuis près de 80 ans, le tigre de Tasmanie, ou thylacine, aurait été aperçu plusieurs fois par des touristes ces trois dernières années sur la fameuse île située au large de l’Australie, rapporte CNN, se référant à des rapports.

Le grand carnivore au pelage brun jaunâtre, selon l'Australian Museum, disposait d’une puissante mâchoire et, pour la femelle, d'une poche lui permettant d'y faire grandir ses petits. Son apparence ressemble à celle d’une hyène qui serait croisée avec un loup ou un renard. Ce sont les caractéristiques que présentent les rares photographies qui ont pu immortaliser cet animal considéré comme disparu depuis 1936, lorsque le dernier spécimen connu est décédé en captivité.

Pourtant, plusieurs individus estiment que le tigre de Tasmanie subsiste toujours dans certaines régions du monde.

Cette hypothèse est confirmée par des témoignages qui ont été inscrits dans un document récemment publié par le département des industries primaires, des parcs, de l'eau et de l'environnement de Tasmanie (DPIPWE). Le rapport fait état de huit observations de l’animal au cours des trois dernières années.

D’après le document, en février 2019, lors d’une visite en Tasmanie, deux personnes auraient rencontré un mammifère qui aurait tout du thylacine, selon leurs récits. Ils se disent sûrs qu’il s’agissait du tigre de Tasmanie.

 

Lire aussi:

Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
«C’est un tribunal corrompu»: Mike Pompeo veut empêcher la Cour pénale internationale de poursuivre Israël
Tags:
disparition, rapport, tigres, Tasmanie, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook