Ecoutez Radio Sputnik
    Vatican

    Un chapelet connecté, le gadget présenté par le Vatican pour inciter les jeunes à prier - photo

    © Sputnik . Наталья Селиверстова
    Société
    URL courte
    6714
    S'abonner

    Afin de séduire plus de jeunes et les aider à prier, le Vatican a présenté à Rome un chapelet numérique sous forme d’un bracelet de perles noires qui s’active quand son porteur fait un signe de croix, explique le site Vatican News. L’accessoire a été mis en vente pour 99 euros.

    Le chapelet numérique proposé par le Vatican a pour le but de séduire les plus jeunes et de les aider à prier, relate le site Vatican News. L’accessoire présenté à Rome sous la forme d’un bracelet de dix perles noires, baptisé eRosary, est fabriqué par la firme taïwanaise Acer. Il est possible de se procurer ce bijou (de technologie), compatible avec les portables iOS et Android, pour la somme de 99 euros.

    Le chapelet connecté erosary
    © AFP 2019 CATHERINE MARCIANO
    Le chapelet connecté erosary

    Le chapelet s’active dès que son propriétaire fait un signe de croix, ce qui est possible grâce à un capteur gyroscopique détectant six axes de mouvement. Qui plus est, cette innovation est accompagnée par une application dédiée, surnommée Click to Pray. Toutefois, celle-ci avait déjà été introduite par le pape François avant. Désormais, elle est aussi liée au chapelet connecté.

    L’application sert pour enregistrer chaque prière faite par l’utilisateur. En outre, elle affiche également les prières liées à différents événements, ainsi que la durée de recueillement.

    La fiche technique du produit explique que le chapelet est résistant à l’eau et possède une autonomie de quatre jours. Selon RCF Radio (Radio Chrétienne Francophone), 3.000 exemplaires ont été mis en vente.

    L'application Click to Pray

    Auparavant, à la veille des Journées mondiales de la jeunesse 2019, qui avaient lieu du 22 au 27 janvier au Panama, le pape François avait présenté l'application Click to Pray, la plateforme de prière officielle de l'événement.

    Le souverain pontife avait également expliqué qu'Internet et les réseaux sociaux étaient «une ressource de notre temps, l’occasion de rester en contact avec les autres, pour partager valeurs et projets, et pour exprimer le désir de former une communauté».

    Tags:
    Vatican, prières, religion, église
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik