Société
URL courte
14736
S'abonner

Un restaurant péruvien devra payer une facture salée pour des cartes sans prix qu’il donnait aux femmes, la pratique ayant été jugée discriminatoire par la justice.

Un célèbre restaurant de Lima a été condamné à payer une amende de 54.000 euros (60.000 dollars) pour avoir discriminé ses clientes auxquelles les serveurs donnaient des cartes qui ne mentionnaient pas les prix.

Les menus destinés aux hommes comprenaient la liste des plats et des boissons avec leurs prix respectifs, ce qui n'était pas le cas pour ceux distribués aux femmes.

«Une amende de 210.000 sols [60.000 dollars, ndlr] a été infligée au restaurant "La rosa nautica" pour pratique discriminatoire au préjudice des femmes», a indiqué vendredi 18 octobre dans un communiqué l'Institution national de la propriété intellectuelle (Indecopi), organisme public qui défend aussi les droits des consommateurs.

Les responsables de l’établissement, situé dans une zone touristique en bord de mer, ont déclaré que ce traitement différencié visait à favoriser les femmes pour qu'elles passent une soirée romantique avec leurs conjoints, sans se préoccuper du prix du repas.

L'affaire avait été rapportée à l'Indecopi en juillet 2018 par une association de consommateurs.

Un écriteau devra également être installé dans le restaurant avec la mention: «Dans cet établissement, il est interdit de discriminer les consommateurs en raison de leur origine, race, sexe, langue, religion, opinion, condition économique, handicap, orientation sexuelle, identité de genre ou autre».

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
prix, carte, femmes, discrimination, Lima, Pérou, restaurant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook