Société
URL courte
15116
S'abonner

Placée dans un Ehpad à Elbeuf, une pensionnaire de 82 ans est morte après avoir bu deux verres de détergent industriel pour canalisations. Une enquête est ouverte pour déterminer toutes les circonstances du drame.

Résidente de la Ruche, un Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), une dame de 82 ans atteinte de la maladie d’Alzheimer est décédée samedi 19 octobre après avoir bu du détergent industriel pour canalisations, relate France Info. Le drame s’est passé à Elbeuf, près de Rouen.

Selon l’une de ses filles, citée par France Bleu, la pensionnaire serait parvenue à entrer dans le local de la blanchisserie, qui n’était vraisemblablement pas fermé à clé, et où se trouvait un chariot de ménage supportant «deux verres préparés et remplis de Destop industriel». La victime a bu 200 ml de ce produit, pensant que c'était de l'eau.

France Info précise que les circonstances de l’accident, qui remonte au mardi 15 octobre, restent encore à déterminer, y compris la façon dont l’octogénaire a pu entrer dans cette pièce.   

D’après le média, la victime a été hospitalisée en urgence, sa bouche, ses voies respiratoires et son œsophage étant brûlés. Le Journal d’Elboeuf indique qu’elle a été plongée dans un coma artificiel avant de mourir à l’hôpital.

Selon France Bleu, l’Union départementale des associations familiales, sous la tutelle de laquelle était placée la pensionnaire, a porté plainte jeudi 17 octobre pour défaut de surveillance.

Le parquet de Rouen a ouvert une enquête.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Tags:
Rouen, accident, enquête, détergents, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik