Ecoutez Radio Sputnik
    Bethany Hamilton

    Un requin lui arrache un bras, ce qui n'empêche pas cette surfeuse de réaliser ses rêves

    © AP Photo / Matt Sayles
    Société
    URL courte
    3107
    S'abonner

    L’Américaine Bethany Hamilton, qui a failli mourir en 2003 d’une attaque de squale, a fait ensuite preuve d’un courage et d’un caractère extraordinaires. Moins d’un mois après cette rencontre lui ayant coûté son bras gauche, elle est remontée sur sa planche et deux ans après est devenue une championne nationale.

    C’était le 31 octobre 2003, Bethany Hamilton, alors âgée de 13 ans, faisait du surf près d’une plage à Hawaï. Allongée sur une planche et son bras gauche dans l’eau, elle a été subitement happée au niveau de l’épaule par un requin-tigre de 4,3 mètres. Le membre a été complètement arraché, la jeune fille a perdu 60% de son sang mais a été sauvée par ses amis et les médecins qui sont arrivés à temps.

    Presque 16 ans sont passés depuis ce jour. Aujourd’hui, cette mère de deux enfants est connue dans le monde du surf pour ses succès dans plusieurs compétitions. Dans une récente interview accordée à CNN, elle évoque ces années de lutte.

    «En regardant en arrière, je vois toute la beauté et le bien qui découlent de la perte de mon bras et je ne changerais pas de vie pour qu'elle soit telle que je pourrais l’imaginer. J’embrasse simplement la vie telle qu'elle est», explique-t-elle.

    Selon elle, la foi s'est avérée cruciale pour son retour au sport. Seulement 26 jours après l'attaque, elle était de retour sur sa planche pour devenir deux ans plus tard une championne d’envergure nationale.

    Ocean Ramsey et un requin blanc
    © REUTERS / @JuanSharks/@OceanRamsey/Juan Oliphant/oneoceandiving.com

    «Lorsque des temps difficiles se présentent, je me fie vraiment à ma foi en Dieu et je dis seulement: "hé, mon Dieu, je ne sais pas pourquoi j'ai perdu mon bras, mais je te fais confiance et je sais que du bien peut venir de cette situation"», poursuit la surfeuse.

    Outre sa force de caractère, Bethany Hamilton a un courage hors du commun. Si la plupart des victimes d’attaque de requin essayent d'éviter de retourner sur les lieux, ce n’a pas été le cas de la surfeuse.

    «Je pense que ma passion pour le surf l’a emporté sur ma peur des requins et j'attendais juste que les médecins me disent que je pouvais aller dans l'océan […]. C’est ce dont je rêvais, et la perte de mon bras n’a pas arrêté ce rêve», a-t-elle conclu.
    Tags:
    attaque, requins, surf
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik