Société
URL courte
9752
S'abonner

Le Syrien Adnan Azam, qui fait le trajet entre Damas et Moscou en montant un pur-sang, aurait l’intention, une fois arrivé, d’offrir sa monture à Vladimir Poutine «en signe de reconnaissance pour sa contribution au rétablissement de la paix dans son pays».

Adnan Azam, un Syrien chevauchant depuis Damas et à destination de Moscou, est arrivé à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, a annoncé ce jeudi 31 octobre le ministre tchétchène des Sports et de la culture physique, Moussa Khanarikov.

«Nous avons accueilli notre invité à la frontière [administrative, ndlr] avec le Daghestan. À ce que nous a dit Adnan, il a l’intention d’offrir son pur-sang à Vladimir Poutine en signe de reconnaissance pour sa contribution au rétablissement de la paix dans son pays», a-t-il indiqué.

Il a précisé que le voyageur se reposerait pendant deux jours en Tchétchénie avant de reprendre son chemin.

Adnan Azam a encore quelque 2.000 kilomètres à parcourir.

Un voyage équestre à travers cinq pays

Fin avril, Adnan Azam a enfourché sa monture à Damas avant de mettre le cap sur Moscou, espérant couvrir en huit mois les 6.000 kilomètres du trajet qu’il a établi.

Depuis, il a traversé la Jordanie, l’Irak, l’Iran, l’Azerbaïdjan et est maintenant entré en Tchétchénie via le Daghestan.

Lire aussi:

Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Le nouveau gouvernement israélien approuvé par la Knesset, Netanyahou écarté du pouvoir
Tags:
sport, trajet, voyageur, Vladimir Poutine, chevaux, Azerbaïdjan, Iran, Irak, Jordanie, Daghestan, Russie, Syrie, Moscou, Damas, Tchétchénie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook