Société
URL courte
9752
S'abonner

Le Syrien Adnan Azam, qui fait le trajet entre Damas et Moscou en montant un pur-sang, aurait l’intention, une fois arrivé, d’offrir sa monture à Vladimir Poutine «en signe de reconnaissance pour sa contribution au rétablissement de la paix dans son pays».

Adnan Azam, un Syrien chevauchant depuis Damas et à destination de Moscou, est arrivé à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, a annoncé ce jeudi 31 octobre le ministre tchétchène des Sports et de la culture physique, Moussa Khanarikov.

«Nous avons accueilli notre invité à la frontière [administrative, ndlr] avec le Daghestan. À ce que nous a dit Adnan, il a l’intention d’offrir son pur-sang à Vladimir Poutine en signe de reconnaissance pour sa contribution au rétablissement de la paix dans son pays», a-t-il indiqué.

Il a précisé que le voyageur se reposerait pendant deux jours en Tchétchénie avant de reprendre son chemin.

Adnan Azam a encore quelque 2.000 kilomètres à parcourir.

Un voyage équestre à travers cinq pays

Fin avril, Adnan Azam a enfourché sa monture à Damas avant de mettre le cap sur Moscou, espérant couvrir en huit mois les 6.000 kilomètres du trajet qu’il a établi.

Depuis, il a traversé la Jordanie, l’Irak, l’Iran, l’Azerbaïdjan et est maintenant entré en Tchétchénie via le Daghestan.

Lire aussi:

Le nombre de patients hospitalisés en France pour cause de Covid et ceux en soins intensifs diminue encore
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
L'imam de Drancy acquiesce aux propos de Macron sur l'échec de l'intégration
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Tags:
sport, trajet, voyageur, Vladimir Poutine, chevaux, Azerbaïdjan, Iran, Irak, Jordanie, Daghestan, Russie, Syrie, Moscou, Damas, Tchétchénie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook