Société
URL courte
5915158
S'abonner

Un couple de jeunes mariés turco-australien, qui s’apprêtait à prendre un vol Jetstar pour rentrer en Australie depuis Bali avec 20 proches, affirme avoir été pris pour cible par la compagnie aérienne pour «apparence ethnique et musulmane». Ils ont tous été expulsés de l’aéronef à la suite d’un différend avec un membre d’équipage.

Après un mariage célébré sur l’île de Bali, un couple de jeunes mariés turco-australien a pris le 4 novembre un vol pour retourner en Australie, en compagnie de 20 membres de la famille.

Cependant, des altercations ont éclaté entre le groupe et un membre d’équipage de Jetstar Airways. La compagnie aérienne a finalement chassé ces passagers de l’aéronef, selon 9 News.

Dans une séquence obtenue par 9 News, l'un des invités au mariage interroge une hôtesse de l'air sur les passe-temps au cours du vol.

«Est-ce la barbe? On a l’impression que c’est possible», a-t-il déclaré en s’adressant à l’hôtesse de l’air.

Interrogé ensuite par le média, il a estimé qu’il ne croyait «vraiment pas» avoir été «arrogant» et qu’il voulait simplement rentrer chez lui.

15 agents de sécurité escortent la famille

Le pilote a décidé de retourner à l’aéroport. Le groupe de 22 personnes a été escorté hors de l'avion par 15 agents de sécurité et a été installé dans l'aéroport de Denpasar à 2 heures du matin. Ils ont par la suite pris un autre vol aux frais de Jetstar Airways et sont rentrés à Melbourne le 5 novembre.

«Personnellement, nous avons eu l'impression d'être attaqués pour notre appartenance ethnique et notre religion musulmane», a expliqué la jeune mariée à 9 News.

Un autre membre de la famille concernée a plus tard laissé un message sur la page Facebook de Jetstar Airways affirmant que sa famille avait été «agressée verbalement et physiquement».

Jetstar explique l’expulsion

Pour sa part, la compagnie aérienne a déclaré que le groupe était allé trop loin et avait été expulsé pour des raisons de sécurité parce qu'ils avaient refusé de s’asseoir alors que l’avion roulait sur le tarmac:

«La sécurité de nos clients et de notre équipe est notre priorité numéro un et nous ne tolérons aucun type de comportement perturbateur ou abusif.»

Selon le témoignage sur Facebook d’une passagère du même vol, la famille est responsable de l’incident, leur comportement ayant été irrespectueux, et ce, même durant l’embarquement.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
musulmans, racisme, avion, Australie, Melbourne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik