Ecoutez Radio Sputnik
    Un passeport (image d'illustration)

    Cette Française se voit refusée au Québec sur sa maîtrise du français

    CC0 / jackmac34
    Société
    URL courte
    142230
    S'abonner

    Après que la Française Émilie Dubois a rédigé un chapitre de sa thèse en anglais, les services d’immigration ont refusé sa demande de Certificat de sélection du Québec. Après une médiatisation de l’affaire, le ministère de l’Immigration a reconnu sa faute.

    Résidente du Québec depuis 2012, le Française Émilie Dubois, 31 ans, aspirait à s’installer au Québec à long terme. Pourtant, le ministère de l’Immigration a refusé sa demande de Certificat de sélection du Québec parce qu’elle a rédigé un chapitre de sa thèse en anglais, raconte Radio-Canada.

    Elle a créé sa propre entreprise après avoir fait un doctorat à l'Université Laval. En décembre 2018, après ses vacances en France, la femme a reçu une lettre du ministère de l’Immigration expliquant le refus de sa demande de sélection.

    Selon les responsables canadiens, la candidate n’a pas démontré qu’elle possédait le niveau de français requis pour obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ) dans le cadre du Programme de l'expérience québécoise (PEQ).

    «Vous n'avez pas effectué votre programme d'études au Québec entièrement en français, incluant le mémoire ou la thèse», peut-on lire dans le document.

    Sur les cinq chapitres que comprend sa thèse, seul l’un d’eux était rédigé en anglais. «C’est la langue que les scientifiques utilisent pour communiquer entre eux et échanger des connaissances», a-t-elle commenté. «J'ai un diplôme dans une université francophone, la première au Canada. Je suis Française aussi, j'ai fait toutes mes études en français!»

    Dans le même temps, le ministre de l’Immigration a reconnu que la situation était pour le moins surprenante et a assuré avoir demandé à son administration d’étudier à nouveau le dossier, relaie la BBC, se référant à un communiqué publié le 7 novembre.

    La radio a annoncé que sa demande de sélection permanente avait finalement été révisée. La Française de 31 ans a reçu la confirmation ce 8 novembre que le ministère de l'Immigration lui enverrait finalement son CSQ. «Un très gros soulagement», a confirmé Émilie.

    Tags:
    thèse, France, ministère de l'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, immigration, Québec
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik