Ecoutez Radio Sputnik
    Crocodile

    Il pique un crocodile dans les yeux pour se libérer de sa gueule et échappe ainsi à la mort

    © CC0 / Angelo_Giordano
    Société
    URL courte
    4316
    S'abonner

    Gravement blessé au bras et à la jambe par un crocodile alors qu'il pêchait, un garde forestier a réussi à se libérer des mâchoires du prédateur en le frappant dans les yeux. Il a ensuite dû conduire son véhicule seul pendant une heure avant de trouver de l’aide. Il a été hospitalisé.

    Attaqué par un crocodile, un garde forestier de 54 ans a réussi à s’extraire des mâchoires de ce dernier en le piquant dans les yeux, rapporte l’agence de presse australienne AAP. L’accident s’est produit dimanche 10 novembre.

    Selon le média, l’homme a été attaqué tandis qu’il pêchait à la mouche près du camping Captain Billy Landing, situé dans la péninsule du cap York, dans le Queensland (Australie).

    Les secours ont indiqué que la victime se trouvait seule lorsque le crocodile est sorti de l’eau et l’a attrapé à la jambe.

    D’après le média, l’homme a commencé à tenter de libérer sa jambe, mais le reptile a alors attrapé sa main. Heureusement, le garde forestier a finalement réussi à s’extirper des mâchoires en frappant le crocodile dans les yeux.

    Les services ambulanciers, cités par le site d’information, indiquent qu’il a pu regagner sa voiture et a conduit seul pendant une heure avant que son voisin ne lui vienne en aide. Tous les deux ont été obligés de faire encore 45 minutes de route pour atteindre la gare de Bramwell, d’où la victime a été transportée à l’hôpital par le Royal Flying Doctor Service.

    Une porte-parole de l’hôpital a précisé que son état, bien que grave, était stable. 

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    attaque, crocodiles, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik