Société
URL courte
2214
S'abonner

Selon des scientifiques, la fonte de la banquise arctique, qui a permis le contact jusqu’alors impossible entre les phoques arctiques et subarctiques, a contribué à la propagation d'un virus mortel pouvant menacer les mammifères marins du Pacifique Nord.

Les scientifiques lient la réduction de la banquise arctique à la propagation du virus de la dysenterie phocine. Mortel, celui-ci pourrait menacer les mammifères marins du Pacifique Nord, indique une étude menée par des scientifiques de l'université de Californie à Davis et publiée le 7 novembre dans la revue Scientific Reports.

Apres avoir mené cette étude pendant 15 ans, ils ont conclu que la fonte de la banquise a pu permettre un contact entre les phoques arctiques et subarctiques, lequel était auparavant impossible. Cela a ensuite permis au virus de s’étendre dans le nord de l'océan Pacifique.

«La fonte de la glace pousse la faune marine à chercher de la nourriture dans de nouveaux habitats et à supprimer cette barrière physique, leur permettant ainsi de se déplacer», a déclaré Tracey Goldstein, directrice associée de l'École de médecine vétérinaire de l’université de Californie. «Lorsque les animaux se déplacent et entrent en contact avec d’autres espèces, il y a la possibilité qu’ils introduisent et transmettent de nouvelles maladies infectieuses, avec des impacts potentiellement dévastateurs.»

Les auteurs de l’étude ont découvert un pic d’infections dans le Pacifique Nord en 2003 d’abord, puis en 2009. Ces pics ont coïncidé avec une réduction de l'étendue de la banquise dans l'Arctique.

Selon Elizabeth VanWormer, la propagation de l’infection pourrait menacer la vie des mammifères marins dans le Pacifique Nord, car les agents pathogènes peuvent maintenant traverser l’Atlantique Nord.

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Elle donne un coup de tête à un agent SNCF à Nantes parce qu’il lui refuse l’accès au quai
Tensions en Méditerranée orientale: la Turquie victorieuse de l’escalade et des négociations?
Tags:
banquise, phoques, virus, Atlantique Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook