Ecoutez Radio Sputnik
    Bruges (image d'illustration)

    Le risque d’inondation dans la Venise du Nord évalué par un glaciologue belge

    © CC0 / hpgruesen
    Société
    URL courte
    306
    S'abonner

    La Venise du Nord, Bruges, se trouve dans une zone à risque d’inondation, mais pas dans une zone inondée d’ici à 2050, a expliqué dans une interview à Sputnik le glaciologue belge Frank Pattyn qui a comparé Bruges et Venise.

    La ville belge de Bruges, connue pour ses canaux et ses bâtiments médiévaux, est souvent qualifiée de Venise du Nord. Et tout comme la Venise «originale», elle risque de se retrouver ces prochaines années dans un secteur de fortes inondations. Toutefois, la situation n’est pas du tout la même pour les deux villes, a déclaré dans une interview à Sputnik le glaciologue Frank Pattyn, professeur à l'université libre de Bruxelles.

    L’expert avait précédemment analysé les données d’une vaste étude affirmant que, d’ici à 2050, quelque 300 millions de personnes dans le monde pourraient se retrouver dans des zones à risque d’inondation à la suite des changements climatiques. Il a conclu qu’en Belgique cette zone pourrait arriver jusqu’à Bruges, tout en notant qu’il n’était pas enclin à dramatiser la situation.

    Frank Pattyn a fait remarquer que le risque énoncé dans les études était réel, ce qui ne signifiait pas pour autant que Bruges s’enfoncerait dans les eaux. En l’absence de mesures d’adaptation, ce risque pourrait se résumer d’ici à 2050 à des inondations annuelles, mais uniquement à condition d’une plus importante élévation du niveau de la mer.

    Marée haute exceptionnelle à Venise

    Évoquant la situation actuelle dans la cité des Doges, qui a été dévastée par des inondations record ayant contraint le gouvernement italien à décréter l’état d’urgence dans la ville, il a constaté que Venise différait de Bruges, car elle est régulièrement inondée au cours des dernières décennies.

    Deux facteurs, l’élévation du niveau de la mer et l’enfoncement de Venise, ne font qu’aggraver les inondations, a encore souligné Frank Pattyn, affirmant que le risque irait croissant et exigerait de sérieuses mesures pour protéger la ville et ses environs.

    Venise connaît ces derniers jours l’une des plus grandes inondations de son histoire. Ainsi, environ 80% de la ville, y compris la célèbre place Saint-Marc, sont inondés.

    Le niveau de l’eau a atteint 187 centimètres, le plus haut niveau depuis 53 ans.

    Lire aussi:

    Seine-Saint-Denis: un homme muni d’un couteau crie en pleine rue «Allahu akbar» et meurt après s'être fait interpeller
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    La plus riche société du monde soupçonnée de vouloir profiter des retraites des Français
    Tags:
    inondation, réchauffement climatique, Venise, Bruges
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik