Société
URL courte
0 116
S'abonner

La mort massive d'oiseaux dans un périmètre restreint en Inde a amené le service des forêts à croire que la cause de ce phénomène pouvait être le botulisme aviaire, une infection qui survient lorsque les oiseaux se nourrissent de substances toxiques.

Plus de 10.000 oiseaux, principalement migrateurs, ont été retrouvés morts depuis le 11 novembre près du lac Sambhar, le plus grand lac salé d'Inde situé dans le Rajashtan, relate la chaîne de télévision indienne NDTV.

Les analyses réalisées ont amené le service des forêts à croire que la cause de leur mort pouvait être le botulisme aviaire, une infection qui survient lorsque les oiseaux se nourrissent de substances toxiques.

Éviter une transmission ultérieure

Initialement, les spécialistes pensaient que les oiseaux étaient morts à cause de la grippe aviaire, mais un rapport de laboratoire a écarté cette hypothèse.

Une équipe de gestion des catastrophes composée de 70 membres devra éliminer les carcasses afin que le botulisme ne se transmette pas à d'autres oiseaux.

La Haute Cour de l'État a fixé au 22 novembre la date de la prochaine audience sur ce problème.

Lire aussi:

Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
décès, oiseaux, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook