Société
URL courte
6134
S'abonner

Une Néo-Zélandaise a averti contre l’utilisation des si populaires huiles essentielles, celles-ci pouvant nuire aux animaux de compagnie voire les intoxiquer. Atteint, son propre chien se porte désormais mieux.

Les odeurs qui flottent dans la pièce peuvent rendre très malade votre animal de compagnie, suggère une histoire partagée sur Facebook par la propriétaire d’un chien en Nouvelle-Zélande.

Elle a adressé aux amateurs d’animaux un avertissement après que son chien a été empoisonné par un diffuseur d’huiles essentielles.

Dans un message devenu viral sur Facebook, elle a déclaré: «Samedi soir, je suis rentrée tard et mon chien ne m'a pas reconnue. […] Dimanche, il agissait toujours bizarrement. J'ai compris que j'avais utilisé mon nouveau diffuseur et j'ai décidé de l'éteindre. Dimanche après-midi, il se sentait mieux».

Une huile toxique

Cependant, le jour suivant, l’animal a refusé de sortir de son refuge sous le lit. Lorsque la femme est rentrée du travail, il semblait à nouveau ne pas la reconnaître. Elle l’a alors emmené d'urgence chez le vétérinaire.

Il s'avère que l'huile essentielle d'arbre à thé qu’elle plaçait dans le diffuseur était toxique pour les chiens. Les médecins ont injecté sous la peau du sien des liquides destinés à éliminer les toxines.

Selon le vétérinaire, les cas pareils sont de plus en plus fréquents alors que la popularité des huiles essentielles augmente.

«S'il vous plaît, assurez-vous que les huiles essentielles que vous brûlez ne sont pas toxiques pour vos animaux de compagnie», a exhorté la femme, ajoutant à son post une liste d’huiles dangereuses pour les chiens.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
animaux, empoisonnement, Nouvelle-Zélande, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook