Société
URL courte
10188
S'abonner

Une arnaque téléphonique prend de l’ampleur: en cliquant sur le lien contenu dans un SMS, vous risquez de retrouver votre compte bancaire à sec. Près de 61.000 appareils auraient été ainsi infectés entre mars et octobre 2019, avertit l’Association française des usagers des banques.

Une règle d’or: ne cliquez jamais sur un lien qui vous a été envoyé par SMS par un inconnu, car ça pourrait permettre à des hackers d’accéder à votre compte bancaire, met en garde l’Association française des usagers des banques (AFUB).

Cette escroquerie est connue depuis longtemps, mais elle prend de l’ampleur. Près de 61.000 appareils ont été ainsi infectés entre mars et octobre 2019, soit une hausse de 40%, a communiqué l’AFUB à RTL.

D’une simplicité déconcertante

Le plus inquiétant pour les autorités bancaires est la simplicité du procédé. Il suffit en effet de cliquer sur un lien Internet envoyé dans un SMS par le malfaiteur qui se fait parfois passer pour la banque. Si le destinataire clique sur ce lien, qui renvoie à une page web contenant un malware, le piratage est réussi. Le malware récupère les identifiants de connexion et le hacker peut facilement se connecter au compte de la banque en ligne du détenteur de l’appareil et ainsi vider son compte bancaire.

Les montants volés sont impressionnants: 12.000 euros en moyenne, selon les estimations de l’AFUB, soit des sommes faciles à repérer contrairement aux arnaques téléphoniques avec des numéros surtaxés qui prélèvent régulièrement de petits montants de quelques dizaines d’euros qui passent bien souvent inaperçus.

Face à la popularité de l’arnaque par SMS, l’Association française des usagers des banques conseille de ne pas cliquer sur n’importe quel lien que vous recevez. Si vous tombez dans le piège, faites opposition sur tous les prélèvements sans tarder.

Lire aussi:

L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
En continu: attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
banques, piratage, SMS, escroquerie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook