Ecoutez Radio Sputnik
    Des moutons

    Inquiétude dans un village UK après que des moutons ont été poignardés et marqués de pentagrammes - images

    © CC BY-SA 2.0 / Patrick Gruban
    Société
    URL courte
    27152
    S'abonner

    La police britannique enquête sur des attaques singulières dans un parc national du Hampshire où des symboles sataniques ont été découverts tant sur du bétail abattu que sur les murs d’une église.

    Plusieurs moutons et bovins ont été retrouvés abattus et marqués de signes occultes au cours de la dernière semaine dans un village du parc national New Forest, dans le Hampshire. Les habitants redoutent que les auteurs de ces mystérieuses attaques, commises à quelques kilomètres les unes des autres, ne se livrent à des rituels sataniques, a relaté la presse britannique.

    La police enquête sur l’affaire.

    Deux moutons ont été trouvés mortellement poignardés et marqués d'un pentagramme, trois veaux ont été poignardés à mort et une génisse a été blessée.

    Ces méfaits ont suscité une sérieuse préoccupation des habitants et des agriculteurs de la région.

    «Je ne suis pas d'accord pour dire que c'est fait pour choquer: vous ne vous contentez pas de poignarder des animaux simplement pour choquer les gens. C'est lié à quelque chose d’autre que le simple désir de blesser des animaux», a déclaré un habitant.

    Il estime qu’il pourrait s’agir de «sorcellerie» et juge le phénomène «plutôt inquiétant».

    Un endroit connu pour sa sorcellerie

    En outre, des symboles sataniques ont été découverts sur l'église Saint-Pierre de Bramshaw: une croix inversée et le nombre 666 considéré par les chrétiens comme celui de la Bête.

    Interrogé sur la thèse selon laquelle ces massacres seraient l'œuvre de voyous adolescents, le révérend Bacon l’a rejetée.

    «Je suis ici depuis 15 ans et j'ai vu beaucoup de choses, mais rien de tel», a-t-il souligné, rappelant toutefois que l’endroit était connu pour sa sorcellerie et sa magie noire «depuis des centaines d'années».

    Un fermier dont la génisse a survécu à l’attaque a déclaré craindre tant pour la sécurité des animaux que pour celle des habitants qui fréquentent la forêt, estimant que les massacres étaient commis par un groupe de personnes.

    Qualifiant ces incidents d’«inhabituels», la police a exhorté pour sa part les habitants à faire preuve de vigilance et à la contacter si quelque chose de suspect se passe dans ce parc national composé principalement de pâturages qui sont accessibles à tous.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    cérémonie, attaque, animaux, mouton
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik