Ecoutez Radio Sputnik
    Une lettre

    Un homme a réussi à faire rire sa famille après sa mort

    © CC0 / Bru-nO
    Société
    URL courte
    3181
    S'abonner

    Son grand-père répertoriait les noms des personnes qui ne lui avaient pas envoyé de cartes de Noël, voici la conclusion à laquelle a abouti une Britannique, relatant sur Twitter que sa famille avait retrouvé ce papier huit ans après le décès de l’homme.

    La découverte d’une liste rédigée sur un bout de papier par son grand-père avant sa mort a fait rire des membres de sa famille, relate sa petite-fille Alex, habitant à Cardiff, en publiant sur Twitter le cliché de la liste. D’après elle, l’homme avait noté les noms des personnes dont il n’avait pas reçu de cartes de Noël.

    «Les cartes de Noël non reçues»

    Intitulée «les cartes de Noël non reçues», la liste comporte 16 noms classés par ordre alphabétique, ont indiqué certains internautes. Devenue virale, la publication n’est cependant disponible actuellement qu’aux abonnés de la femme.

    Selon Alex, son grand-père est mort il y a huit ans, mais le papier n’a été retrouvé que maintenant dans son bureau.

    Commentant la publication, un internaute a supposé que la liste n’aurait pas été rédigée pour des motifs rancuniers mais pour mentionner ceux qui auraient pu mourir:

    «Ma mère prend note des noms des gens dont elle ne reçoit pas de cartes de vœux, parce que, étant donné son âge, il est probable qu’ils aient pu décéder ou déménager en maison de retraite.»

    ​Néanmoins, Alex a précisé que la liste mentionne des parents qui sont toujours en vie: «Ce n’est pas étrange du tout, mais au contraire, c’est bien son genre».

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    grand-père, famille, carte de vœux, morts, Noёl
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik