Société
URL courte
5212
S'abonner

La police philippine enquête sur un meurtre terrifiant qui a récemment eu lieu dans la province de Misamis Oriental. Un homme, qui souffrirait de troubles mentaux, a décapité une femme à l’aide d’une faux avant de manger son cerveau avec du riz.

Un Philippin de 21 ans a été arrêté mercredi 6 décembre pour le meurtre brutal d’une femme dont le corps décapité a été retrouvé à quelques kilomètres de la maison du suspect, dans la province de Misamis Oriental, écrit le journal local The Straits Times.

L’homme, sans emploi et célibataire, est suspecté d’avoir coupé la tête de sa victime avec une faux retrouvée sur lui au moment de l’arrestation.

Selon la capitaine Bagtong, l’homme a avoué avoir mangé le cerveau de la victime avec du riz parce qu’il avait faim. La tête de la femme a été retrouvée près du domicile de l’intéressé.

Quant au motif du meurtre, le suspect a déclaré avoir commis ce crime parce que «la victime avait parlé anglais», ce qui l’a apparemment irrité, a fait savoir Mme Bagtong.

Ceux qui connaissent le suspect disent qu’il souffre d’une maladie mentale. D’après des témoins, quelque temps avant le crime, l’homme et sa victime ont été aperçus en train de marcher ensemble le long d’une route. La police n’a pas encore établi l’identité de la femme.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
hommes, femmes, cerveau, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook