Société
URL courte
41319
S'abonner

Un jeune homme et sa maîtresse ont été pris en flagrant délit d’adultère sur un bateau de pêche, dans le sud du Maroc. Ils ont été présentés au procureur général et attendent désormais leur procès. Ils pourraient écoper d’un an à deux ans de prison ferme.

Les faits remontent au 30 novembre 2019 à Boujdour, dans le sud du Maroc, lorsqu’un couple a été «répéré» sur un bateau par des pêcheurs qui ont appelé la police, rapporte le site local agadir24.

Arrivée sur les lieux, la police a interpellé le jeune homme et sa maîtresse qu’ils ont placés en garde à vue. Ils ont été présentés au procureur général dans le cadre de l’enquête ouverte.

Au regard des articles 491 et 492 du Code pénal marocain, les deux interpellés risquent jusqu’à deux ans de prison ferme.

Statistique annuelle

Selon le rapport annuel de la politique pénale du ministère public marocain, 3.048 personnes ont été poursuivies pour «délit d’adultère» en 2018. 170 marocains ont été déférés devant la justice pour «homosexualité», et 73 pour «avortement».

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
prison, adultère, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik