Société
URL courte
Par
0 150
S'abonner

Le samedi soir, une fois par mois, des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et leurs proches se réunissent au premier саfé mémoire à Moscou. Ici on boit du thé, on se délecte de confiseries, on discute et surtout, on danse. Sputnik a passé une soirée avec eux.

La maladie est incurable, mais certaines personnes qui en sont atteintes gardent une incroyable joie de vivre, comme Aleksandra Tschetkina, directrice du fond caritatif Alzrus qui offre aux personnes atteintes d’Alzheimer et à leurs familles des moments de bonheurs.

Elle a fondé en 2017 le projet des cafés mémoire où ceux qui veulent emmènent leurs proches pour passer une soirée à danser dans une atmosphère chaleureuse, conviviale et familiale. Actuellement, il en existe trois en Russie, dans trois villes différentes, et le projet est voué à s’élargir avec le temps.

Aleksandra Tschetkina confie que «même si nos invités ne se souviennent pas de nous ni de nos prénoms, tout ça n’a pas d’importance car les gens partent d’ici de bonne humeur, même heureux, et c’est le plus important pour nous».

Le fond Alzrus fait partie de l’Association internationale d’Alzheimer et du mouvement Dementia Friends. À travers des projets comme Bistrot Alzheimer, ils veulent informer et sensibiliser les proches des personnes malades pour les aider à adopter un comportement adapté à la maladie.

Lire aussi:

Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
«La France est soumise»: Onfray critique la réaction de la France suite aux insultes proférées par Erdogan
Il tente de mourir en percutant une voiture avec 3 enfants à bord, le juge l’autorise à repasser son permis dans 2 ans
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Tags:
Russie, danse, maladie Alzheimer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook