Société
URL courte
235
S'abonner

«Un problème mécanique» a été à l’origine d’une étrange odeur qui s’est répandue à bord d’un avion, entraînant son atterrissage puis l’hospitalisation de trois passagers.

Un appareil de la compagnie aérienne low-cost Tigerair, reliant les villes australiennes d’Adélaïde et de Sydney, a dû se poser d’urgence le 12 décembre à l’aéroport de Melbourne. En cause, une «odeur inhabituelle» signalée à bord, rapporte le site d’information généraliste néo-zélandais Stuff, précisant que trois personnes avaient dû être hospitalisées en conséquence.

Un porte-parole de Tigerair a précisé que la décision d’interrompre le vol après la détection d’une «odeur inhabituelle» a été prise par «mesure de précaution» et ce, en conformité avec les procédures standard.

À son atterrissage, l’appareil a été accueilli par les services d’urgence et l’ambulance. Si six personnes ont sollicité une aide médicale pour des problèmes d’oreilles, trois autres passagers –des hommes respectivement d’une soixantaine, d’une trentaine et d’une vingtaine d’années– ont été hospitalisés. Leur état est stable, est-il précisé.

«Une inspection de l'avion par des ingénieurs a révélé un problème mécanique lié à une petite unité d'alimentation électrique à bord», selon le porte-parole. Mais aucun dommage n'a été causé au système et l'avion a été autorisé à reprendre le service.
 Tous les passagers ont rejoint leur destination le lendemain.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
atterrissage, odeur, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook