Société
URL courte
521756
S'abonner

De retour de la COP25, l’activiste écologiste Greta Thunberg, qui refuse tout voyage en avion, a dû traverser l’Allemagne assise par terre dans un train bondé. Elle a partagé une photo de son périple sur son compte Twitter.

Rentrant chez elle après quatre mois de voyages entre les continents et de participations à des événements importants dédiés à la protection de l’environnement, Greta Thunberg, qui refuse de prendre l’avion, a voyagé dans un train bondé en Allemagne. Elle a posté ce dimanche 15 décembre sur Twitter une photo où elle est assise par terre dans un wagon.

«Je voyage dans des trains bondés à travers l’Allemagne. Et je suis enfin sur le chemin du retour», a-t-elle écrit sur Twitter.

Cette publication est devenue populaire parmi les internautes en Allemagne qui l’ont utilisée pour s’en prendre à l'entreprise ferroviaire publique allemande Deutsche Bahn.

La COP25 à Madrid

Auparavant, la jeune activiste avait écrit sur Twitter que la conférence COP25, à laquelle elle a participé, n’avait pas atteint ses buts.

«Il semble que la COP25 à Madrid tombe en miettes actuellement. La science est claire, mais la science est ignorée. N’importe qui y arrivera, nous n’allons pas lâcher. Nous avons juste commencé.»

Appel à l’aide pour se rendre à la conférence

Pour rappel, Greta Thunberg, qui avait traversé l'Atlantique à la voile afin de se rendre à la conférence internationale sur le climat initialement prévue au Chili, a dû demander de l’aide pour regagner le Vieux Continent après que le lieu de la tenue de l’événement a été changé. La ministre espagnole de la Transition écologique a alors répondu à son appel.

Personnalité de l'année

Greta Thunberg a été récemment nommée personnalité de l'année du Time Magazine pour sa capacité à mobiliser des millions de personnes à travers le monde en faveur du climat. Jamais le magazine américain n'avait honoré quelqu'un d'aussi jeune.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
écologie, voyages, Greta Thunberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik