Société
URL courte
2324
S'abonner

Deux femmes en Chine ont été accusées d’avoir volé un Akita d’une valeur de 560 euros. Elles le trouvaient «trop mignon». Interpellées, elles ont finalement été libérées sous caution et devront répondre de leur acte, indique la police citée par des médias locaux.

La police a arrêté deux femmes en vacances soupçonnées d’avoir volé un Akita dans la ville chinoise de Suqian, rapporte la presse locale qui se réfère aux forces de l’ordre

Selon la police, elles étaient sous l’emprise de l’alcool et ont détaché l’animal de sa laisse devant un magasin. Une vidéo montrant les vacancières traîner l’animal qui refuse d’avancer sur un trottoir a été diffusée à la télévision locale.

Libérées sous caution

Elles ont été libérées sous caution et devront répondre de leur acte, a précisé la police.

Les vacancières femmes affirment avoir aperçu le chien, seul, à l’extérieur d’un magasin. Elles ont également expliqué qu’il était «trop mignon» et qu’elles ont donc décidé de l’amener chez elles, malgré le refus de l’animal d’avancer.

La police a ouvert une enquête après que le maître de l’Akita l’a contactée car il ne retrouvait pas son chien. Elle a précisé que le chien coûtait environ 560 euros.

Lire aussi:

Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Ni requin, ni dauphin: des pêcheurs gallois sont tombés sur cette énorme créature marine – vidéo
Tags:
vol, chiens, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook