Société
URL courte
154616
S'abonner

Le présentateur télé Jeremy Clarkson est revenu sur les meilleures et les pires voitures de l’année 2019 dans sa rubrique dans le Sunday Times. La liste comprend entre autres la Peugeot Rifter GT Line.

Jeremy Clarkson, l'un des présentateurs de l'émission The Grand Tour diffusée par Amazon Video et journaliste spécialisé dans l’automobile, a présenté les meilleures et les pires voitures de 2019. Selon l'expert, la liste comprend des modèles provenant d'une grande variété de segments, rapporte le Sunday Times.

Clarkson commence avec le coupé Audi R8 V10 performance quattro au volant duquel on comprend qu’on est assis dans une «SuperCar»: bruyante, rapide et pas très respectueuse de l'environnement.

​Le SUV Suzuki Jimny a une tenue de route difficile, mais il est plutôt agréable à conduire sur un terrain accidenté.

​Dans sa liste des meilleures voitures de l'année figure la Peugeot Rifter GT Line. Clarkson a apprécié la maniabilité légère de son volant, son petit rayon de braquage et la souplesse des suspensions. Il n'a d’ailleurs même pas remarqué qu’il passait sur un ralentisseur.

​En octobre, Jeremy Clarkson a également nommé la «SuperCar» de l'année, la Ferrari 488 Pista, et la meilleure voiture britannique, ou «People’s Car», dont le prix a été décerné à la Bentley Continental GT V8 avec un moteur V8 biturbo de quatre litres pour une puissance de 550 chevaux.

Les grands perdants

Les voitures qui ont déçu Clarkson sont la BMW X5 xDrive 30d M Sport dont l’électronique est trop sophistiquée et peu performante, l'Audi TTS Roadster, trop bruyante et tremblante, et la nouvelle Toyota GR Supra qui ne vaut pas mieux que la BMW Z4 et Toyota GT 86.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
Audi, Peugeot, automobile, Jeremy Clarkson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook