Société
URL courte
34546
S'abonner

Un homme a été placé en garde à vue dans le Val-de-Marne pour avoir filmé un individu s’immoler sans lui venir en aide. D’autres témoins de la scène, qui ont tenté d’aider la victime, se sont indignés de sa réaction.

Témoin d’une immolation par le feu le 21 décembre peu après 19 heures à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), un homme a aussitôt sorti son téléphone pour filmer la tentative de suicide, relate Le Parisien.

D’autres témoins, qui ont vu une torche humaine sortir d'une voiture, se sont précipités pour venir en aide à la victime, un sans domicile fixe roumain de 40 ans qui vivait depuis peu de temps dans le véhicule.

L'un des trois témoins de la scène a appelé les secours, un autre a actionné un extincteur pour éteindre le feu et le troisième a préféré tout filmer avec son téléphone.

À l'arrivée des pompiers, la victime, consciente mais présentant des blessures graves, a reçu les premiers soins. Il a été transporté par hélicoptère à un hôpital dans un état critique.

Il aurait voulu aider la police

La réaction du vidéaste a été jugée choquante et il a été interpellé le soir même. Cet habitant de Bonneuil a été placé en garde à vue pour non-assistance à personne en danger, une peine passible de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

«La procédure est complexe. Pour qu'on puisse imputer ce délit, il faut que le suspect ait pu intervenir sans courir de risque pour lui-même», précise une source proche du dossier citée par Le Parisien.

L’homme a passé une nuit en cellule, avant d’être remis en liberté et d’écoper d'un rappel à la loi par le parquet de Créteil. Il a expliqué qu'il avait lui aussi été chercher un extincteur mais qu'il était vide. Il a alors décidé de filmer la scène pour «apporter des preuves à la police».

Lire aussi:

Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Tags:
France, Val-de-Marne, immolation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook