Société
URL courte
573
S'abonner

Après des années de polémique en Arabie saoudite, le ministère de la Justice a interdit les mariages de garçons et filles âgés de moins de 18 ans sans autorisation d’un tribunal compétent, écrit la presse locale.

Le ministère saoudien de la Justice a envoyé un circulaire le 23 décembre à tous les tribunaux informant que les mariages de personnes âgées de moins de 18 ans ne devaient pas être validés sans certaines vérifications, rapportent des médias.

Comme l’a souligné le ministre de la Justice Walid Al-Samaani toutes les demandes de ce genre doivent être soumises à un tribunal compétent, par mesure de protection des droits de l’enfant.

L’union dans le meilleur intérêt

Désormais, avant de conclure un contrat de mariage avec une personne de moins de 18 ans, il est nécessaire de s’assurer que cette union ne cause aucun tort à la jeune fille ou au jeune garçon et qu’elle s’effectue dans leur meilleur intérêt.

Cette décision intervient après la loi adoptée en janvier 2019 qui bannit le mariage des enfants de moins de 15 ans. Auparavant, l’Arabie saoudite n’avait pas d’âge minimal pour se marier.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
mineurs, mariage, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik