Société
URL courte
0 33
S'abonner

Des chercheurs ont découvert que 7 heures était la durée de sommeil nécessaire à une bonne santé. Selon eux, une durée plus courte ou plus longue augmente le risque de fibrose pulmonaire. Les résultats de cette étude sont publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Un groupe de chercheurs des universités de Manchester, Oxford, Newcastle, Toronto, de l’University College London ainsi que de la Manchester University NHS Foundation Trust a révélé un lien entre un sommeil trop court ou trop long et la fibrose pulmonaire, indique une étude publiée le 26 décembre dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Selon les chercheurs, la durée optimale de sommeil devrait être de sept heures. Toute autre option pourrait être dangereuse et nuire gravement à la santé, car un dysfonctionnement de l'horloge biologique augmente le risque de fibrose pulmonaire - la croissance du tissu conjonctif à la suite d'une inflammation. Environ 5.000 Britanniques meurent ainsi chaque année de ce fait.

Une série d'études menées par des médecins britanniques a démontré que la durée du sommeil affecte directement la santé pulmonaire. Ils ont indiqué que le risque d’être atteint de fibrose pulmonaire est deux fois plus élevé chez ceux qui dorment souvent quatre heures ou moins.

Un groupe à risque encore plus élevé

En outre, un sommeil trop long augmente encore davantage le risque de fibrose pulmonaire. Selon les estimations des chercheurs, les personnes dormant plus de 11 heures par jour sont trois fois plus sensibles à la maladie.

Un risque accru est également observé chez les personnes qui travaillent de nuit et chez ceux qui se couchent très tard, même en respectant la durée de sommeil moyenne nécessaire.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Tags:
santé, sommeil, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook