Société
URL courte
131
S'abonner

Une «compétition» sans vainqueur: dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, des feux d’artifice ont illuminé le ciel de nombreux pays. Et choisir le meilleur semble relever de l’impossible, tant chacun d’entre eux est unique.

De la Nouvelle-Zélande aux États-Unis… De nombreux feux d’artifice ont été tirés à travers le monde pour marquer le passage à l’année 2020.

De multiples vidéos et photos ont été mises en ligne.

Les Néo-Zélandais ont été parmi les premiers à célébrer l’arrivée de la nouvelle année. D’après les informations de la chaîne locale TVNZ, la Sky Tower d’Auckland a été illuminée à l’aide de 3.500 effets.

​En Australie, comme le veut la tradition, un spectaculaire feu d'artifice a embrasé la baie de Sydney.

​En Russie, un spectacle en lumières s’est déroulé sur la place Rouge de Moscou.

Un feu d’artifice a également été tiré en Corée du Nord.

​Dans la capitale des Émirats arabes unis, Dubaï, un somptueux feu d’artifice a été observé sur le Burj Khalifa, le gratte-ciel le plus haut du monde.

​New York n’a pas fait exception. Les habitants ainsi que les touristes ont pu admirer un spectacle unique sur Times Square.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
Tags:
Australie, États-Unis, Russie, feu d'artifice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook