Société
URL courte
7262
S'abonner

Roi du marché depuis 2011, Boeing a été détrôné en 2019 par son concurrent européen Airbus qui, avec 863 appareils livrés, a non seulement volé la vedette au groupe américain, mais a également établi un record jamais atteint par un constructeur.

Les 863 avions livrés en 2019 par le groupe Airbus représentent un chiffre record pour un constructeur et hissent le groupe en tête du classement des principaux producteurs du secteur.

Ce chiffre, en hausse de 7,9% par rapport à 2018, permet à Airbus de redevenir le premier constructeur aéronautique mondial devant Boeing qui détenait cette place depuis 2011, a indiqué Reuters citant des sources proches de l'avionneur.

Pourtant, Airbus a lui aussi connu des difficultés et avait dû réduire de 2% à 3% son objectif de livraisons pour l'année. Le PDG d’Airbus, Guillaume Faury, avait ramené en octobre l’objectif annuel de livraisons de 890 à 860 appareils, avait informé le quotidien Les Échos.

Toutefois, grâce à des ressources supplémentaires investies en toute fin d’année, le groupe a réussi à effectuer un rebondissement pour dépasser aux dernières heures de 2019 le chiffre de 860 appareils livrés.

Un deuxième record

Airbus a également réussi à pulvériser un autre record du siècle avec la commande de 300 avions de la compagnie aérienne indienne à bas prix IndiGo, chaque appareil coûtant sur le catalogue entre 120 et 140 millions de dollars, a encore noté Reuters.

Le constructeur prévoit d'ailleurs de développer une nouvelle ligne d'assemblage à Toulouse pour réaliser les commandes d’A321neo, le plus gros avion de la famille A320.

Boeing vs Airbus

Boeing a annoncé pour sa part avoir livré 345 appareils entre janvier et novembre, soit moitié moins que pendant les 11 premiers mois de 2018 quand ce chiffre avait atteint 704 appareils.

La compagnie américaine connaît de très gros problèmes après deux accidents de 737 MAX qui ont fait 346 morts en quelques mois. Depuis, les avions de ce modèle sont cloués au sol. Le patron de Boeing, Dennis Muilenburg, a démissionné en décembre.

Lire aussi:

Violente agression d'un adolescent à Paris: une vidéo se propage sur la Toile
Taïwan annonce l'incursion dans son espace aérien de huit avions bombardiers et de quatre avions de chasse chinois
Le célèbre journaliste Larry King est décédé
Failles dans la gestion de la crise sanitaire: «C’est Bruxelles qui a sacrifié l’hôpital public français!»
Tags:
leadership, Airbus, Boeing
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook