Société
URL courte
1374
S'abonner

Une lettre adressée au père Noël par une petite Autrichienne de neuf ans est parvenue par hasard à un fermier de Karatchaïévo-Tcherkessie, dans le Caucase russe. Et ce dernier a endossé avec succès le rôle du personnage folklorique.

C’est dans le cadre d’une action traditionnelle organisée par un musée de Salzbourg qu’une petite Autrichienne a écrit une lettre au père Noël local avant de l’attacher à un ballon et de le lâcher dans le ciel.

Le ballon a fait plus de 2.000 kilomètres et la lettre s’est finalement retrouvée dans la cour d’Amine Adjiev, un fermier de Karatchaïévo-Tcherkessie, dans le Caucase russe. Et l’homme a décidé de jouer le jeu.

«On voit bien que c’est un enfant qui l’a écrite», a-t-il indiqué aux médias russes.

Amine Adjiev a précisé que la lettre était signée par une certaine Sophia. Ne comprenant pas un mot, perplexe, il a commencé par trouver un traducteur pour lire la missive. La petite fille, qui habite Salzbourg, demandait au père Noël une tente château, un scooter et une robe d’un conte de fées sans oublier de citer la taille de cette dernière.

Les cadeaux arrivent à temps

Quand l’homme a compris que c’était une liste adressée au père Noël, il a décidé qu’il exaucerait tous les vœux de la petite fille.

Grâce à l’aide de sa famille, d’amis et des réseaux sociaux, il a réussi à collecter la somme d’argent nécessaire et a pris contact avec les parents de la petite fille. Finalement, les cadeaux se sont retrouvés sous le sapin dans la nuit du 25 décembre.

Il s’est avéré par la suite que la maman de Sophia était originaire du Kazakhstan et qu’elle parlait un peu russe. Elle a appris à ses enfants à dire «merci» et «bonne année» en russe à Amine.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
lettre, Caucase du Nord, Père Noël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook