Société
URL courte
3123
S'abonner

Un Australien ayant récemment perdu sa maison dans les incendies qui ravagent le pays depuis septembre a touché le jackpot à la loterie, soit un million de dollars australiens.

Jeudi 9 janvier, cet Australien se trouvait sur son lieu de travail lorsqu’il a été contacté personnellement par la loterie nationale du pays, nommée The Lott. Il a ainsi appris qu’il avait été le seul à obtenir la bonne combinaison, remportant la somme d’un million de dollars australiens, soit près de 620.000 euros. L’homme a déclaré aux représentants de la loterie qu’il avait perdu sa maison dans les incendies.

«Cela est vraiment arrivé au meilleur moment», a-t-il déclaré, cité par The Lott.

Cet habitant de la Nouvelle-Galles du Sud (sud-est du pays), qui a souhaité rester anonyme, va pouvoir désormais reconstruire la maison familiale qu’il avait perdue en 2019.

«Tout ce qu’il restait de la maison était des tasses de thé carbonisées», a-t-il ajouté. Il pensait ne jamais pouvoir la reconstruire car elle n’était pas assurée. L’homme avait joué les numéros fétiches de sa conjointe pour le tirage du mercredi 8 janvier. «Je suis pressé de rentrer à la maison et d’embrasser ma femme», a-t-il conclu.

Les incendies en Australie

Rien qu’en Nouvelle-Galles du Sud, plus de 1.870 habitations ont été détruites dans les feux qui continuent de ravager le pays depuis le mois de septembre. Selon le dernier rapport des pompiers de la région, encore 132 incendies sont déclarés dans cet État australien, dont 55 hors de contrôle. Pour l’ensemble du pays, les feux de forêts ont coûté la vie à 24 personnes et à près d’un milliard d’animaux.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
Nouvelle-Galles du Sud, chance, jackpot, incendie, Australie, gagnant, loterie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook