Société
URL courte
5333
S'abonner

En cas de dépressurisation à bord d’un avion, les passagers ont automatiquement accès à des masques à oxygène. Cependant, ils ne fournissent pas plus d’une vingtaine de minutes ce précieux gaz, selon des spécialistes. Est-ce suffisant?

Les avions sont alimentés en oxygène à partir de réservoirs situés sous l'avion. Cependant, en cas de dépressurisation, les passagers reçoivent de l'oxygène artificiel se trouvant sous les sièges, les masques étant situés au-dessus des têtes et tombant automatiquement, relaye le tabloïde Express, concernant les principes du fonctionnement de ces masques à oxygène, en citant des spécialistes.

Comme l’a précisé auprès du HuffPost le médecin de vol de l’US Air Force le docteur Gregory Pinnell, la durée d’oxygène fournie par les masques est estimée entre 10 et 20 minutes, elle dépend du rythme respiratoire de chaque personne.

Bien que cet intervalle semble être assez court, elle est suffisante, selon le docteur:

«Les pilotes peuvent descendre bien plus vite à l’altitude adéquate que l’oxygène ne vient à manquer; ils connaissent la situation», a-t-il affirmé.

Cependant, poursuit-il, la descente peut être assez brusque.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
oxygène, avion, dépressurisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook