Société
URL courte
36744
S'abonner

Les chiens et chats appartenant à des races rares sont exposés à de nombreuses souffrances ainsi qu’à une mort prématurée, estiment des vétérinaires allemands. Ils ont énuméré les raisons pour lesquelles il faudrait renoncer à la possession de ce type d’animaux et ont dénoncé une sélection génétique «extrême».

La mode d’avoir des races inhabituelles de chiens et de chats se diffuse mais des vétérinaires allemands essayent de lutter contre ce phénomène en mettant en place une campagne de sensibilisation avec la devise «C’est malsain!».

Des vétérinaire de Berlin ont fait part à Sputnik des risques qu’on peut rencontrer en entretenant chez soi un chat ou un chien rare.

Selon les médecins, il est nécessaire de comprendre qu’un chien ou un chat né à la suite d’une sélection spécifique ressent constamment de la douleur:

«[L’animal] a des problèmes respiratoires, ne peut pas manger normalement, etc. Et tout ceci parce que quelqu'un a jugé amusant de faire une race avec un museau plat», a expliqué le vétérinaire Heidemari Rush.

La sélection génétique extrême est «malsaine», poursuit le docteur:

«De tels animaux sont voués à une souffrance et à une mort précoce, donc la meilleure chose que vous puissiez faire est de ne pas élever ces animaux de races inhabituelles qui sont à la mode.»

Et d’ajouter que la sélection ne devrait être menée qu'à l'aide d'animaux génétiquement sains, de nombreux tests génétiques existant aujourd’hui, capables de réduire les risques.

Des races particulièrement affectées

Parmi les signes révélant qu’un animal souffre de sélection extrême se trouvent l'absence de queue ou une queue courte, l'absence d'un ou de plusieurs doigts sur les pattes, une tête ronde, des pointes d’oreilles pliées, une fourrure éclaircie jusqu'au blanc ou encore une taille minuscule. Le site partner-hund.de a répertorié les races de chiens particulièrement affectées, dont les bergers australiens, les bouledogues français, les chihuahuas, les carlins, les teckels, les bergers allemands, les Shar Pei et les chiens chinois à crête.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Couvre-feu à 21h: le bois de Boulogne, un no man’s land – vidéo
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Tags:
race, chats, chiens, animaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook