Société
URL courte
21598
S'abonner

Deux suspects à scooter armés et cagoulés ont été arrêtés en Seine-Saint-Denis dans la nuit du 15 au 16 janvier. L’un d’eux a sorti un pistolet-mitrailleur pour menacer les policiers, sans pour autant tirer.

Un contrôle banal au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) a mal tourné dans la nuit du 15 au 16 janvier. Les policiers ont vérifié la plaque d'immatriculation d’un deux-roues qui passait devant eux. Ils ont constaté que le scooter était signalé volé depuis avril dernier et ont ordonné au conducteur de s’arrêter, relate Le Parisien.

L’homme a cependant accéléré, engageant une course-poursuite. Peu après, le passager est tombé au sol. Le conducteur, porteur d’une arme de poing, a été immédiatement interpellé.

Son complice a lui pris la fuite et a sorti un pistolet-mitrailleur de type Uzi pour menacer les fonctionnaires. Il a néanmoins jeté son arme par-dessus un portail avant d’être interpellé. Les deux hommes ont été placés en garde à vue.

Des vêtements particuliers

Outre leurs armes, les deux jeunes, âgés d'une vingtaine d'années, étaient vêtus de combinaisons de pluie, de gants scotchés au niveau des poignets, de bonnets de piscine et de cagoules portées sous les casques.

Ils avaient sans doute l’intention de procéder à un règlement de comptes sans laisser de traces. Une enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs, port d’armes prohibé, refus d’obtempérer et recel de vol.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
police, scooters, France, Seine-Saint-Denis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook