Société
URL courte
4622
S'abonner

Le fils d’un surveillant d’une prison de Perpignan a été invectivé, menacé et agressé par un ancien détenu lors d’une soirée. Cet incident a été condamné par le syndicat des personnels de surveillance.

Le fils d’un surveillant du centre pénitentiaire de Perpignan a été agressé, le 11 janvier, par un ancien détenu qui l’avait reconnu.

L’incident a eu lieu lors d’une soirée entre amis, relate le journal L’Indépendant. L’ancien détenu aurait d’abord invectivé le jeune homme et l’aurait menacé, cité par le média: «T’es le fils d’un maton de la prison. Je vais venir chez toi, mettre ta famille dans un coffre et vous tuer.» Par la suite, le suspect avec un complice s’en serait pris physiquement à cette personne, qui s’est vu prescrire une ITT de cinq jours.

Une pratique qui devient courante

La victime et son père ont déposé plainte au commissariat de police. L’agresseur a été reconnu. Qui plus est, le surveillant avait rédigé un rapport d’incident le 28 janvier 2019 après que cet individu était passé à son domicile pour intimider son fils.

«C’est la troisième fois que les enfants de surveillants font l’objet de représailles à cause de la profession de leur père ou leur mère», a déclaré le syndicat UFAP-Unsa justice de la prison de Perpignan, qui a dénoncé l’agression.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
L’éolien fait souffler un vent mauvais sur la souveraineté française
Tags:
prison, agression, justice, Perpignan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook