Société
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
192631
S'abonner

Le nouveau virus découvert en Chine, qui a déjà fait trois morts dans le pays et dont quatre cas ont été confirmés à l'étranger, est transmissible entre humains, ont fait savoir les autorités sanitaires.

Le mystérieux virus qui a fait son apparition dans plusieurs grandes villes de Chine est transmissible d'homme à homme, a déclaré ce 20 janvier un expert gouvernemental en maladies infectieuses, selon l’AFP.

Un responsable de la Commission nationale de la santé a déclaré à la chaîne de télévision d’État CCTV que cette transmission par contagion était «avérée».

Entretemps, après trois cas confirmés à l'étranger dès le 19 janvier, dont deux en Thaïlande et un au Japon, c’est la Corée du Sud qui a annoncé le lendemain son premier cas. Celui-ci a été détecté chez une Chinoise arrivée par avion de Wuhan, agglomération du centre de la Chine d'où semble être partie l'épidémie. La femme a été placée en quarantaine.

Vers une épidémie?

La Chine a fait état, le 19 janvier, de 17 nouveaux cas dont trois ont été présentés comme «graves». Deux de ces patients sont dans un état trop critique pour pouvoir être déplacés.

Les autorités municipales ont affirmé que le virus avait contaminé 62 personnes à Wuhan, dont huit sont toujours dans un état grave, alors que 19 autres ont été soignées et ont pu sortir de l'hôpital.

Mais selon un dernier bilan établi ce lundi soir et cité par l’AFP, le pays a dénombré 218 cas.

Un virologue français interrogé par Franceinfo a déclaré qu’il s’agissait «d'un nouveau virus, jamais observé jusque-là» appartenant à la famille des coronavirus. Il a toutefois affirmé que le mystérieux virus était moins contagieux que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait plusieurs centaines de victimes.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
Tags:
homme, virus, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook