Société
URL courte
3125
S'abonner

En raison d’une défaillance électronique, certains airbags risquent de ne pas se déployer, indique le constructeur automobile japonais Toyota, qui fait revenir 3,4 millions de ses véhicules. Honda signale aussi un problème similaire.

La Toyota Motor Corporation a annoncé mardi 21 janvier le rappel de 3,4 millions de véhicules à travers le monde à cause d'une défaillance électronique qui peut empêcher les airbags de se déployer en cas d’accident.

Dans un communiqué cité par Reuters, le constructeur automobile japonais indique que le rappel affecte 2,9 millions de voitures aux États-Unis et concerne les modèles Corolla 2011-2019, Matrix 2011-2013, Avalon 2012-2018 et Avalon Hybrid 2013-2018.

Le groupe précise que l’unité de commande dont sont équipés les véhicules pourrait être vulnérable aux interférences électriques qui se produisent lors d'accidents, ce qui risque d’entraîner le non-déploiement des airbags.

Honda également concerné

Le problème touche également un autre constructeur automobile japonais, Honda, qui envisage de demander un examen de 2,7 millions de voitures en Amérique du Nord pour d'éventuels airbags défectueux.

L’opération concerne les voitures Honda et Acura dont les modèles datent de 1996 à 2003. Elle affecte 2,4 millions de véhicules aux États-Unis et 300.000 au Canada, a indiqué la société, ajoutant qu'elle ne disposait pas de chiffres pour les autres marchés.

Lire aussi:

Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Tags:
problèmes, airbag, Honda, Toyota, Toyota
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook