Société
URL courte
1201
S'abonner

Dans l'État indien d'Odisha, un jeune médecin et ses assistants ont porté dans une civière une femme en train d’accoucher atteinte d’une hémorragie. Le trajet, qui a pris environ huit heures pour 30 kilomètres, lui a sauvé la vie.

Arrivé dans un village de montagne isolé du sud-est de l'Odisha (est de l’Inde) pour vacciner les enfants contre la polio, un jeune médecin n’imaginait sans doute pas qu’il allait devoir sauver une vie dans des conditions particulièrement difficile.

Une villageoise enceinte de jumeaux faisait face à un accouchement difficile. Un seul enfant était né car la femme ne pouvait pas donner naissance au deuxième alors qu’une hémorragie menaçait sa propre vie. À cause des saignements, son état s'est aggravé et le jeune médecin a compris qu’elle avait besoin d’une hospitalisation urgente.

Selon le média, le centre médical le plus proche se trouvait à environ 30 kilomètres à travers des terrains montagneux, où les routes ne sont pas adaptées aux ambulances. La femme a donc dû être transportée dans une civière.

Route inadaptée

Assisté de six personnes et de deux proches de la femme enceinte, le médecin a cheminé vers l’hôpital pendant près de huit heures.

À l’arrivée, les médecins n'ont pas pu sauver le deuxième enfant, mort-né, mais ont réussi à sauver la femme. À l’heure actuelle, rien ne menace sa santé, relatent des médias.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
La France passe le seuil des 70.000 décès depuis le début de l’épidémie
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
«La reprise du combat»: des manifestants contre la loi Sécurité globale se réunissent de nouveau à Paris - vidéo
Tags:
jumeaux, accouchement, Inde, médecine, enceinte, femmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook