Société
URL courte
212792
S'abonner

Les passagers d’un vol Air France ont perdu 12 heures et certains ont raté leur correspondance le 2 février en raison d’une bagarre entre pilotes. L’avion a dû revenir à Paris à deux reprises. Air France a pour sa part fermement démenti ces informations.

Un vol Air France a été retardé de plusieurs heures le 2 février en raison d’une rixe entre pilotes, relatent plusieurs médias russes en citant des témoignages de passagers.

L’avion, qui devait relier Paris à Moscou, roulait déjà sur la piste de décollage lorsque les voyageurs ont entendu des cris venant du cockpit.

Un deuxième retour

«L’embarquement a duré longtemps, le vol a été retardé. Nous sommes montés à bord et l’avion a commencé à rouler sur la piste quand nous avons entendu un scandale dans le cockpit. Puis l’avion est revenu vers le terminal», a raconté un passager. Selon lui, une annonce en trois langues a été faite en disant qu’une bagarre avait eu lieu et que le voyage se poursuivrait une fois l’équipage remplacé.

Lorsque l’avion a redécollé, il faisait très froid dans l’habitacle et il était même difficile d’y respirer, d’après les voyageurs. Au bout d’une heure de vol, le pilote a décidé de revenir en raison de cela à l’aéroport Charles de Gaulle.

Par la suite, les passagers ont embarqué dans un autre avion qui est parti pour Moscou. Mais beaucoup ont raté leur vol de correspondance. Le retard total a été de douze heures, a souligné une passagère indignée.

Le démenti d'Air France

Air France a pour sa part fermement démenti ces informations.

La compagnie a confirmé qu’en raison d’un petit problème technique lors du roulement, l’équipage du vol AF1744 avait décidé de revenir vers son point de départ afin de subir une maintenance, a indiqué à Sputnik son service de presse.

L’avion serait reparti à 13h22 au lieu de 12h45 comme il était prévu, selon Air France. Ayant remarqué une panne du système de contrôle de température en vol, l’équipage a ensuite décidé de faire demi-tour en vue d’assurer le confort des passagers dont le vol devait durer plus de trois heures, a poursuivi la compagnie.

Un autre avion avec un autre équipage a finalement décollé à 19h32 pour atterrir à Moscou à 00h58, selon le service de presse. Air France a exprimé ses regrets face à cette situation.

Lire aussi:

Néonazis en Ukraine: Moscou étonné par les propos de Jean-Yves Le Drian
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en légère baisse en France
Messages de haine, boycotts, menaces: de plus en plus de professionnels harcelés à cause du pass sanitaire
«C’est lamentable!»: une clinique privée refuse une patiente sans pass sanitaire
Tags:
Air France, pilote, bagarre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook