Société
URL courte
0 92
S'abonner

Connu pour son amour des mèmes, Elon Musk a décidé de plaisanter à sa manière sur les risques de piratage que présente la messagerie WhatsApp.

Le patron de Tesla et SpaceX, Elon Musk, a publié le 6 février sur son compte Twitter une image qui illustre à quoi va ressembler le nouvel emoji robotique sur divers supports proposés par les géants technologiques Apple, Google, Microsoft et Samsung, ainsi que sur la messagerie WhatsApp. Pour ce dernier, il a ajouté en plaisantant que son emoji sera fourni avec un hack de téléphone gratuit.

​Des problèmes de sécurité déjà signalés

La publication d’Elon Musk a été retweettée par le concepteur de Telegram Pavel Dourov, qui pour la deuxième année consécutive exhorte les consommateurs à renoncer à WhatsApp en raison de graves problèmes de sécurité.

Le cas le plus connu de piratage qui illustre l’insécurité de cette messagerie est celui du propriétaire d'Amazon Jeff Bezos dont le portable a été hacké par un fichier malveillant envoyé via WhatsApp ayant servi à accéder à ses données confidentielles.

Parmi les défauts détectés, le PDG de Telegram a évoqué des sauvegardes de données dans un cloud qui ne sont pas chiffrées et des portes dérobées (des applications délibérément créées par les développeurs qui détectent les défauts de sécurité) menaçant le secret de la correspondance. En outre, le développeur de la messagerie russe Telegram a conseillé de ne pas faire confiance aux applications avec du code source masqué, ce qui est notamment le cas de WhatsApp.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
Tesla, SpaceX, Elon Musk, WhatsApp
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook