Société
URL courte
112710
S'abonner

Plusieurs études ont démontré que le taux de mortalité dans les catastrophes aériennes était plus élevé pour les passagers occupant les sièges situés au milieu et à l’avant, indique le Daily Star.

Un passager peut réduire le risque qu’il meurt en cas de crash de son avion s’il choisit le bon siège, relate le Daily Star.

Selon une étude de 2015, les sièges les plus sûrs se trouvent à l’arrière de l’aéronef, avec un taux de mortalité de 32% en cas de crash. Ceux situés au milieu de l’avion ont le pire taux de mortalité (39%) suivi de près par les sièges situés à l’avant de l'avion (38%).

L’analyse des données de 65 catastrophes aériennes, réalisée par le portail Aviation Safety Network, a confirmé que les sièges à l’arrière étaient les moins dangereux avec un taux de mortalité de 28%, alors que celui des sièges du milieu était le plus élevé, avec 44% de chance de mourir.

«Je ne peux pas imaginer ce qui pourrait rendre la position assise plus sûre [et] dans un accident réel, car les meilleures chances de survie sont généralement à l'arrière», a commenté Harro Ranter, directeur général de l’Aviation Safety Network.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
siège, passager, mortalité, crashs, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook