Société
URL courte
0 32
S'abonner

C’est une situation de moins en moins inhabituelle: mari et femme travaillant ensemble dans la même entreprise, parfois dans la même équipe. Un professeur de comportement organisationnel donne quelques conseils pour réussir cette collaboration. Le journal spécialisé Les Échos s’est penché sur ce sujet en interrogeant des spécialistes.

Partager la même sphère professionnelle, se croiser tous les jours au travail peut parfois s’avérer déstabilisant, comme l’explique Jennifer Petriglier, professeur de comportement à l’Institut européen d'administration des affaires (Insead). Travaillant elle-même en compagnie de son mari, elle livre quelques conseils au quotidien Les Échos.

Sans surprise, la clef de la réussite réside dans la communication. Il s’agit de «poser des frontières très précises» pour définir «où finit le travail et où commence la vie privé», afin d’éviter que le travail ne devienne trop envahissant, précise la spécialiste.

Promotions et départs

Certains événements qui jalonnent la vie professionnelle peuvent être plus difficiles à gérer, fait remarquer Jennifer Petriglier.

«Il faut définir ce qui se passe en cas d'évolution professionnelle -promotion ou départ- de l'un des deux membres. Supporteriez-vous d'être managé(e) par votre mari ou votre femme? En cas de départ de l'un ou l'autre, il faut également se demander si celui qui reste ne va pas être"puni"pour le départ de l'autre. Il faut donc prévoir de nombreux scénarios, et y avoir réfléchi à l'avance.» conseille-t-elle.

La chercheuse s’arrête aussi sur ces métiers où la confidentialité est de mise. La communication n’en pâtit pas forcément selon elle.

«Dans certains cas, en finance ou dans le milieu juridique, par exemple, il y a des dispositions légales –des"murailles de Chine"-qui empêchent de communiquer sur certains sujets. Mais si un couple sait éviter les informations vraiment secrètes, il n'y a pas de différence avec un couple classique.»

Les couples entrepreneurs

Le cas des couples d’entrepreneurs est plus sensible, analyse Jennifer Petriglier. L’investissement dans l’entreprise est alors tel qu’il peut vite déteindre sur la vie privée.

«Des cofondateurs qui n'ont pas de relation amoureuse sont déjà très investis dans leur business, ils en parlent comme de leur bébé. Alors un couple qui monte sa boîte… C'est un contexte potentiellement explosif à la fois pour l'entreprise, et la stabilité du couple».

Mais l’expérience peut s’avérer fructueuse,conclut la spécialiste du comportement, surtout si chacun arrive à se nourrir «du travail créatif de l’autre».

Lire aussi:

Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
entrepreneur, bureau, travail, couple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook