Société
URL courte
0 92
S'abonner

Pendant des années, cet Australien a ignoré les quelques zones sèches et taches qui recouvraient son crâne chauve. Toutefois, il s’est avéré que l’homme souffrait d’un cancer de la peau. Une intervention chirurgicale a eu lieu. Désormais, l’homme attend le «verdict» de son dermatologue sur une possible récidive.

Un habitant de Melbourne âgé de 68 ans a été diagnostiqué d’un carcinome épidermoïde, ou cancer de la peau, à un stade précoce après que les taches sur son crâne ont commencé à devenir plus grandes en subissant une inflammation, écrit le Daily Mail.

«Ma peau a toujours été sèche mais ces taches étaient un peu plus rouges et mauvaises. Les taches étaient devenues plus enflammées et ne disparaissaient pas», a-t-il dit.

​Avoir recours à une application

Une tache rouge est même restée sur son crâne pendant des mois. L’homme a décidé d’utiliser une application spéciale visant à identifier les risques potentiels de cancer de la peau à partir d’une photo.

L’application lui a suggéré d’aller voir un médecin, ce qu’il a fait. L’Australien a donc appris qu’il avait un cancer de la peau et une intervention chirurgicale a eu lieu à l’automne 2019.

Même si tout s’est bien passé, l’homme attend dorénavant le «verdict» de son dermatologue quant à une possible récidive. Il appelle également les autres personnes pouvant être concernées à se méfier des taches suspectes sur la peau ainsi qu’à protéger l’épiderme du soleil.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
santé, maladies, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook