Société
URL courte
17739
S'abonner

Une Française d’une soixantaine d’années a été victime d’une attaque de son doberman à son domicile. Défigurée par de nombreuses morsures, la femme se trouvait toujours entre la vie et la mort dans la soirée du samedi 22 février, selon des informations du Parisien.

Le 22 février, une résidente de la commune de Pontpoint (Oise) a été gravement blessée à son domicile par son doberman, selon Le Parisien. Le chien a mordu sa propriétaire d’une soixantaine d’années à plusieurs reprises au visage et à la tête. C’est le conjoint de la victime, qui était absent pendant l’attaque, qui l’a découverte et a alerté les secours.

Avec un pronostic vital engagé, la sexagénaire a été intégrée au centre hospitalier universitaire d'Amiens (Somme). Selon des informations communiquées dans la soirée de samedi, la victime restait toujours entre la vie et la mort.

Un doberman à «l’air plutôt agressif»

Une enquête a été ouverte afin d’établir les circonstances exactes de ce drame qui a interpellé les voisins. Selon un résident du chemin de Crépy, où se situe la maison de la victime, «ce doberman avait l'air plutôt agressif».

Entre temps, le chien a été euthanasié à la demande de la famille.

Le maire de la commune a été averti de l’incident et a dénoncé le fait que «pour prendre en considération la question des chiens dangereux», il fallait «attendre ce genre de drame»:

«J'ai moi-même déposé une plainte pour ma belle-mère qui a été attaquée en promenant son chien sur la commune par un chien dangereux en liberté, et malgré l'excellent travail des gendarmes, l'affaire a été classée!» a-t-il tenu à souligner.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
morsure, Oise, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook