Société
URL courte
5368
S'abonner

Un nouveau jeu dangereux se répand dans les écoles outre-Manche: le «SkullBreaker challenge», rapporte ce dimanche le Daily Star.

Le «SkullBreaker challenge», littéralement «le défi briseur de crâne»,est le nouveau jeu à la mode dans les cours de récréation des écoles britanniques, selon le Daily Star. Apparu sur le réseau social TikTok, ce nouveau défi a déjà entraîné plusieurs hospitalisations.

Le jeu implique trois personnes debout se tenant côte à côte. Celle du milieu est censée sauter en l’air, tandis que les deux autres lui font un croche-patte pour qu’elle ne retombe pas sur ses pieds. Le but est de faire tomber la victime en arrière par surprise, sur le dos ou sur la tête. Les séquences filmées sont ensuite envoyées sur TikTok ou sur YouTube, rapporte le Daily Star, qui avait mis en ligne quelques-unes de ces vidéos, avant que TikTok ne les suppriment.

Tenter d’avertir les victimes

Le jeu repose en grande partie sur l’effet de surprise, un effet qui s’atténue puisque les vidéos sont massivement regardées en ligne, explique un enseignant de Londres:

«Beaucoup d’enfants sont maintenant au courant, mais certains d’entre eux peuvent toujours tenter de piéger les autres. […] Tout repose sur le fait que la victime n’est pas avertie. S’ils savent ce qu’il se passe ils ne tomberont pas dans le piège, la meilleure option est donc d’alerter tout le monde», confie-t-il au Daily Star.

Plusieurs hospitalisations

Les médecins mettent en garde contre ce genre de chutes qui peuvent entraîner des commotions, des fractures et des hémorragies cérébrales et même la mort, rapporte encore le journal.

Sur Facebook, une mère américaine a posté les photos de son fils sur un lit d’hôpital après qu’il a été sévèrement blessé au visage.

«Il a atterri violemment sur le dos et sur la tête, en voulant se relever il a perdu connaissance, il est retombé sur le visage contre le sol. Le surveillant de l’école a accouru tandis que les deux autres garçons ricanaient […]. Il a une blessure à la tête, des points de suture, de graves coupures à l’intérieur de la bouche et deux dents à surveiller.»

Le Daily Star rapporte que deux personnes seraient mortes des suites de ce jeu, dont une Brésilienne de 16 ans dans l’enceinte de son établissement scolaire.

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
jeu, réseaux sociaux, école, défis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook